A l’issue de ce 1er tour je ne peux me réjouir, car on ne peut se satisfaire de la présence de l’extrême-droite au 2nd tour. Si le vote d’hier exprime pour certains une espérance, il exprime surtout une colère, à droite comme à gauche, qu’il ne s’agit plus d’entendre mais d’écouter.
Son attachement à l’Union Européenne, à l’école républicaine et à l’égalité des chances font d’Emmanuel Macron le candidat le plus proche des valeurs que je défends au quotidien.
Je voterai donc pour lui au 2nd tour, mais ce soutien n’est en aucun cas un chèque en blanc, le candidat d’ En Marche s’il est progressiste devra regarder sur sa gauche.

Please follow and like us: